Sur le toit du monde

L'Arcal s'est échappée, le temps d'un récit en images, sur les sentiers du
Zanskar et du Ladakh, au nord de l'Inde
.

   


Le président de l'Arcal Antoine Volkringer
(à gauche), a laissé la parole à Hervé Leibolt, Président de l'association Djulé Djulé

L'amicale des retraités cadres d'Alsace-Lorraine (Arcal) section de Molsheim est très active : elle multiplie et diversifie ses activités pour répondre aux besoins intellectuels, culturels, physiques de ses quelque 120 membres.

Vendredi, ils étaient une bonne cinquantaine à vivre un après-midi sur les sentiers du Zanskar et du Ladakh, au nord de l'Inde, à franchir des cols de plus de 5 000 mètres, grâce aux diaporamas richement commentés et réalisés par Hervé Leibolt, citoyen de Dinsheim-sur-Bruche et président de l'association Djulé Djulé.

La population vit en totale autarcie d'octobre àdébut mai

Le président Antoine Volkringer a donné la parole au conférencier. Hervé Leibolt a commencé par préciser que « Djulé, Djulé », au Ladakh, signifiait aussi bien « bonjour » que « merci » et « au revoir », une expression qui est toujours accompagnée d'un large sourire.

De nombreux treks à travers les deux pays, toujours en compagnie du guide Tenzi et quelques autres autochtones, ont permis de prendre conscience de l'isolement de ces vallées et de leur population qui vit en totale autarcie d'octobre à début mai. Une situation qui prive les enfants de l'accès à l'éducation et à la santé, école et dispensaire se trouvant à plusieurs jours de marche.

Les fonds récoltés par l'association sont destinés à financer l'internat pour les enfants.

Après cette succincte présentation de l'association, il a été fait place à l'image. On s'est attardé sur la flore estivale, sur les visages burinés des adultes et lumineux des enfants.

La religion bouddhiste est omniprésente avec les nombreux monastères, les moulins et drapeaux de prières. On a aussi suivi les travaux des habitants particulièrement hospitaliers, la vie au jour le jour des treks, tels que les ont vécus ces Alsaciens dans l'Himalaya. Des images agrémentées d'un ciel toujours bleu, avec des rivières gonflées de l'eau de la fonte des neiges et des glaciers, des troupeaux de chèvres et de moutons qui paissent paisiblement...

L'après-midi a donc été très dépaysant pour les membres de l'Arcal, qui n'ont pas manqué, à l'issue de la projection, de poser moult questions. À leur tour, ils ont pu dire « Djulé Djulé » à l'ambassadeur d'une région particulièrement attachante.

  B.G. Contact de l'association Djulé Djulé : 03 88 50 01 36   djule.djuledjule@gmail.com
   
  Prochaine réunion de l'Arcal : assemblée générale le 22 février à 15 h à L'Ours de Mutzig.
   
 

Dna, Mercredi le 13 Février 2013 - Tous droits de reproduction réservés